Si vous souhaitez voyager avec votre animal, il existe une réglementation à respecter particulièrement si vous passez les frontières. Elle est entièrement dépendante du pays de destination.

Ce tableau détaille les principales choses à savoir avant de partir avec votre chien, votre chat ou votre furet :

 

Exigences « de base » pour voyager dans l’Union Européenne.

L’animal doit : 

être âgé de plus de 15 semaines

être identifié

détenir un passeport européen

être à jour de sa vaccination antirabique

Exigences supplémentaires pour la Finlande, l’Irlande, Malte et le Royaume Uni.

L’animal, à l’exception du furet, doit :

avoir reçu un traitement contre l’échinococcose au moins 24h et pas plus de 120h avant son heure d’arrivée dans le pays de destination

Pour voyager hors Union Européenne.

Il faut :

satisfaire aux exigences listées plus haut pour voyager dans l’UE + avoir un certificat international de bonne santé établi durant la semaine précédant le départ

se renseigner auprès de l’ambassade en France du pays de destination pour satisfaire aux éventuelles exigences supplémentaires du pays concernés

Il est fortement conseillé :

d’avoir un carnet à jour des vaccinations « classiques »

de procéder à un titrage des anticorps antirabiques si vous voyager en zone non indemne de rage

Particularités à connaître :

    • Si votre animal est identifié par tatouage, un passeport ne pourra vous êtes délivré que s’il a été réalisé avant le 03/07/2011 et s’il est correctement lisible. Autrement, un transpondeur électronique devra être implanté.

    • Si vous ne voyagez pas vous-même avec votre animal, la personne procédant au transport devra être en possession d’une autorisation écrite que vous lui aurez préalablement délivrée.

    • Pour que la vaccination antirabique soit valable, elle doit avoir été effectuée après l’identification et ne sera valable que 21 jours après la primo-injection réalisée à l’âge minimal de 12 semaines. Sa durée de validité est celle spécifiée dans l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du pays où le vaccin a été administré (de 1 à 3 ans).

    • Lorsqu’il est demandé, le traitement contre l’échinococcose doit être administré au moins 24h et pas plus de 120h avant l’heure d’arrivée dans le pays de destination. Ce traitement doit être certifié, dans le passeport, par le vétérinaire qui a lui-même procédé à son administration. 

    • Lorsqu’il est demandé, le titrage des anticorps antirabiques doit être effectué par un laboratoire agréé sur un échantillon de sang prélevé au moins 30 jours après la vaccination et au moins trois mois avant le mouvement. Le résultat doit être supérieur ou égal à 0,5UI/ml. Ce test n’a pas besoin d’être renouvelé sur un animal de compagnie qui fait l’objet d’une revaccination aux intervalles prévus par le laboratoire producteur du vaccin.

    • En cas de voyage hors Union Européenne, il peut vous être demandé de soumettre le dossier complet à un vétérinaire officiel de la DDPP pour validation.

 

 

Si votre animal est plus exotique et correspond à la catégorie des « nouveaux animaux de compagnie » (rongeurs et lapins domestiques, oiseaux de volières, reptiles), sachez qu’il existe dorénavant des passeports spéciaux. Il est recommandé de l’avoir pour voyager mais il n’existe, à l’heure actuelle, aucune réglementation européenne générale. Référez-vous directement à la réglementation du pays concerné.

 

Outre ces obligations liées au passage des frontières, celles relatives au mode de transport sont également à prendre en compte dans les préparatifs. En règle générale, les animaux de compagnie sont acceptés à bord des principaux moyens de transport sauf refus pour raisons valables (trop d’animaux déjà admis, état de santé, législation relative aux chiens de catégorie, règlement du pays de destination…). Pensez tout de même à contacter la compagnie que vous avez choisi pour connaître toutes les modalités nécessaires à l’autorisation du transport (panier ou cage de transport réglementaire à se procurer, obligation du port de la laisse et/ou de la muselière…).

 

Dernier point concernant le bien être de votre compagnon à poils (plumes ou écailles). Un voyage est un grand bouleversement pour lui, il faut donc penser à anticiper la gestion de son stress. Notre équipe sera à même de vous conseiller pour tenter de le gérer du mieux possible.

VOTRE ANIMAL

Vos détails

Faites-nous savoir comment vous contacter.